Time To Feel

  • Such Productions – 2013
  • Musiciens :  Herve Samb (g, comp), Reggie Washington (b, dble b), Chander Sardjoe (dms), Olivier Témime (ts), Alioune Seck (sabars perc), Daniel Moreno (perc), Jozef Dumoulin (pno), Alune Wade & Cheick Diallo (vcls)

Time to feel

Du jazz à la puissance extralarge, pour cet « Africain de la ville », comme il se définit. Pas de doute, cette nouvelle formule est résolument ancrée dans le jazz qui s’invente toujours ici et maintenant, mais n’en oublie jamais d’où il vient : le fertile sillon du blues, enraciné dans l’Afrique. C’est de cela dont parle ce quartet, d’une musique aussi résolument libre qu’elle est profondément arrimée à une longue tradition, entre ballade tout acoustique et passages plus électriques, harmoniques post-bop et métriques M’Base, cordes sensibles d’une guitare mélodique et superlative section rythmique. Pas de doute, dans cette quête qui a toujours poussé Hervé Samb à conjuguer le fécond terreau de ses origines au vaste champ d’exploration des musiques actuelles, il peut compter sur trois complices au diapason de ses intentions.

Revue de presse

« On retrouve dans ce Time to Feel tous les ingrédients qui font qu’Hervé Samb est l’une des plus grandes révélations du continent africain en ce début du XXIème siècle : douceur et ressort d’un doigté hyper mélodique, groove félin, métriques et circularité d’esprit M-base, sonorité polymorphe balayant l’histoire du jazz-rock-électro-bop-acoustique, du blues et d’une Afrique transfigurée »****JAZZ MAGAZINE, octobre 2013

« Le contraste est saisissant entre le jeu éruptif du guitariste sénégalais (dont la sonorité semble changer à chaque chorus) et la fluidité d’une section rythmique … à la précision chirurgicale, illustration en parfaite synthèse d’une musique qui emprunte autant à la polyrythmie de l’Afrique qu’à l’électricité d’un jazz urbain… Sophistiqué, épicurien, du jazz doré sur la tranche » – SELECTION JAZZ NEWS, octobre 2013

« Dans son dernier disque, Time To Feel, les jazz puissants, aux frontières du rock, alternent avec des compositions plus mélancoliques et davantage marquées par la tradition sénégalaise, ainsi le très beau Fathelekou, dans lequel il réussit à reproduire l’entremêlement d’arpèges et de mélodies détachées d’une kora mandingue, et le non moins beau Sama Yaye. »Lesinrocks.com, 17 sept. 2013

« Très attaché aux liens qui l’unissent à l’Afrique et aux musiques afro-américaines, le guitariste Hervé Samb creuse dans Time To Feel les sonorités de ses origines dans des compositions « crossover » ou le Jazz sert de ciment à l’improvisation et aux mélodies. »TSF, DISQUE DU JOUR, 23 sept. 2013